Parcours

Profil de l'artiste

Émilie Spitale est née en 1987. A quinze ans, elle quitte l'environnement familial pour suivre un cursus littéraire et théâtral au Lycée Jean Moulin à Châteaulin (29). Elle entreprend alors une formation avec la Compagnie Dérézo, active à Brest depuis 1996. Elle côtoie l'univers artistique underground brestois et participe activement à des ateliers d'écriture et de théâtre. C'est à cette période qu'elle rencontre Cyr, membre fondateur du festival de musiques électroniques Astropolis.


A 19 ans, elle intègre le monde professionnel en menant des ateliers de théâtre et d'expression pour personnes polyhandicapées. En parallèle, elle écrit de nombreux textes autobiographiques issus de ses réflexions déambulatoires dans les paysages brestois. Ce projet est représenté dans des scènes ouvertes du Finistère.


En 2008, elle s'installe à Paris. Elle assiste alors le metteur en scène Olivier Tchang-Tchong lors de deux créations originales jouées par des personnes traumatisées crâniennes : Les Chiens ne font pas des Chats, jouée en 2008 à l'International Visual Theater (Paris) et Le Chien de ma Chienne, en 2010 à la Grande Halle de la Villette (Paris). Cette expérience joue un tournant important dans les projets d'Émilie puisqu'elle retourne sur les bancs de l'université l'année suivante pour étudier à nouveau le Théâtre en intégrant la classe professionnelle de La Sorbonne Nouvelle. Par validation des acquis, elle obtient sa licence avec mention en un an.


A l'issue de cette année universitaire, elle devient l'assistante de Pieryk Vanneuville (Théâtre du Jour – Agen), pour un projet regroupant trente comédiens : L'Opéra Canaille de Pierre Debauche, également représenté au Théâtre Foirail à Chemillé. Puis, elle collabore successivement à deux projets théâtraux : Werther&Werther de Zanina Mircevska, mis en scène par Clara Schwartzenberg à la Maison d'Europe et d'Orient (Paris) ainsi que Nord et Sud, Autour de l'œuvre  d'Albert Camus, mis en scène par Jeanne Poitevin, (Compagnie Alzhar - Marseille) à l'occasion d'un projet pour Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture.


En 2012, Émilie part seule pour Cape Town en Afrique du Sud dans le but de se retrouver seule face à son écriture. Suite à cette expérience, est publié, en 2014, Khayelitsha, à compte d’éditeur (Mon Petit Éditeur – Paris). Amélie Nothomb prend connaissance de son ouvrage. Elle l’encourage et la soutient dans son écriture. Suite à sa publication, Émilie voyage en France et en Belgique à la rencontre de ses lecteurs. Elle participe à de nombreuses lectures et salons du livre.


En 2017, un second roman intitulé Le Costume, inspiré des 150 lettres reçues de son père incarcéré à la prison de Fresnes paraît sous la même édition. 

En parallèle, Émilie ne cesse d'exercer son métier d'assistante à la mise en scène. Elle collabore successivement à deux spectacles, Le Jardin des Délices de Robert Angebaud dirigé par Pieryk Vanneuville et L'animal du Temps de Valère Novarina dirigé par Christian Paccoud (Compagnie Les Magnifiques – Paris).


Elle continue également à véhiculer depuis 2008 ses textes déambulatoires dans les théâtres, bars, cafés-spectacle et autres lieux atypiques en France et en Belgique avec sa création The Hybride Woman. Cette performance joue encore aujourd'hui.


En 2017, Émilie déménage à Lille où elle démarre la mise en scène de La Ville d'à côté, d'après le texte de Marius Ivaškevičius, auteur contemporain lituanien qu'elle a découvert cinq ans auparavant à La Mousson d'été en Lorraine.

Ce texte la conduit jusqu'en Lituanie, en pleine exploration théâtrale, puis en Suède et au Danemark, lieux où se passe le récit.


La première représentation de La Ville d'à Côté s'est tenue le 23 Janvier 2018 à Lille, au Théâtre Universitaire L'Antre-2. Cinq représentations ont déjà eu lieu en métropole lilloise en 2018 et 2019 au Théâtre des Tisserands (Lomme) et au théâtre de la Verrière (Lille).

Suite à ce projet, elle devient membre active du Conseil d'Administration du 188 (www.le188.fr), plateforme culturelle basée à Lille, où elle s'associe également en coopérative avec douze autres compagnies théâtrales de la région. Dans ce cadre, elle organise, entre-autres, des soirées artistiques et y développe des partenariats locaux.

Fin 2019, démarre en co-écriture avec Cyr, les prémices du Projet En Forme, performance pluri-disciplinaire axée principalement autour de la musique électronique et du théâtre et avec pour thématique la solitude féminine et le rapport au temps.

 

Collaborations

Diptyque : Les Chiens ne font pas des chats et Le Chien de ma Chienne d'Olivier Tchang Tchong / Assi
La Louve de Daniel Bailly / Assistante à la mise en scène / 2011
L'Opéra Canaille de Pierre Debauche / Assistante à la mise en scène / 2011
Nord et Sud autour de l'Oeuvre d'Albert Camus / Assistante à la mise en scène et organisatrice d'ate
Une Couleur de Vie d'Hurel Régis Beninga / Assistante à la direction d'acteurs et comédienne / 2012
Space Room By Cyr / Assistante scénographique et technique / 2013
L'Animal du Temps de Valère Novarina / Assistante à la mise en scène / 2014-2015
Le Jardin des Délices de Robert Angebaud / Assistante à la mise en scène / 2014 et 2017
Marathon du Court-Métrage / Organisation et présentation avec les membres du 188 / 2018 - 2019
 
  • Facebook
  • Facebook
  • Facebook
  • Instagram

©2020 par Emilie Spitale, Artiste Libre. Créé avec Wix.com

Space Room By Cyr / Assistante scénographique et technique / 2013

DJ set et installation réalisés par Cyr à La Carène (Brest) à l'occasion du 19e Festival d'été Astropolis.

Go to link